• Soit beni soeur bisous

  • merci

  • La fin du monde arrives, mais des millions sont pris dans l'atheisme de Darwin! Qui les sauvera? http://www.bible-tube.com

  • bonjour ma soeur
    petit passage pour t'encourage
    dans ta demarche de foi
    un avaugle ne peux guidé un aveugle
    passe de bonne fete de fin d'année

  • "En ce temps-là, Jésus se rendit sur la montagne pour prier, et il passa toute la nuit à prier Dieu." Luc 6.12
    "Et lui, il se retirait dans les déserts, et priait." Luc 5.16
    "Là-dessus, Jésus alla avec eux dans un lieu appelé Gethsémani, et il dit aux disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je m'éloignerai pour prier. Mathieu" 26.36
    "Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria." marc 1.35
    si jesus est dieu lui-même(dieu est surement au-delà de cela) comment se peut-il qu'il adore dieu ?!!!!
    «Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul(Mathieu 4:10)
    «Or, la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent, toi, le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus Christ» Jean17.3

    tout prophète a avertis son peuple d'adorer Dieu seul et de ne rien lui associer, c'est aussi à cela qu'a donc appeler Jésus c'est pour cela que lorsqu'une personne lui à demander celon la bible :
    12.28 Un des scribes, qui les avait entendus discuter, sachant que Jésus avait bien répondu aux sadducéens, s'approcha, et lui demanda: Quel est le premier de tous les commandements? 12.29 Jésus répondit: Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l'unique Seigneur; 12.30 et: Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. 12.31 Voici le se-cond: Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Il n'y a pas d'autre commandement plus grand que ceux-là. 12.32 Le scribe lui dit: Bien, maître; tu as dit avec vérité que Dieu est unique, et qu'il n'y en a point d'autre que lui, 12.33 et que l'aimer de tout son coeur, de toute sa pensée, de toute son âme et de toute sa force, et aimer son prochain comme soi-même, c'est plus que tous les holocaustes et tous les sacrifices. 12.34 Jé-sus, voyant qu'il avait répondu avec intelligence, lui dit: Tu n'es pas loin du royaume de Dieu. Et personne n'osa plus lui proposer des questions. ( marc)

  • Anonyme

    Voici ce que je pense de Dieu :

    Ma quête spirituelle n'a jamais été dans le sens de prouver l'existence ou la non-existence de Dieu, car cette question déjà tellement discutée me paraît futile et stérile puisqu'il ne sera jamais possible à personne de démontrer quoi que ce soit, même en s'appuyant sur les nombreuses croyances établies. Celles et ceux que la question intéresse trouveront des centaines d'ouvrages affirmant prouver pour certains que Dieu existe et pour d'autres que Dieu n'existe pas. Soyez donc vigilant, car l'art de l'argumentation habilement manié peu devenir un puissant outil de manipulation.

    Non, mon questionnement est toujours allé dans le sens de rencontrer ce qui m'habite, ce qu'il y a de plus haut en moi, de toucher la source de cet amour qui emplit ma vie.. Intimement convaincu de l'universalité de la vie et du fait que l'infiniment petit rejoint l'infiniment grand, j'ai cherché à rapprocher ce qui anime toute forme de vie de ce que les religions ont baptisé arrogamment Dieu. Ainsi a débuté ma quête.

    Dieu tout puissant
    Dieu, tel que nous l'enseignent les religions, m'apparaît comme une sorte de monarque divin tout puissant qui se serait lamentablement raté en créant l'homme à son image et qui, suite à son incompétence inavouée, tenterait de le repêcher du péché en lui faisant payer ses propres erreurs, le menaçant de représailles.

    En fait, le mental humain a toujours eu besoin de se structurer et de s'organiser en hiérarchies. Et en matière de spiritualité, il a reproduit ce même schéma consistant à confier tout le pouvoir spirituel à un chef suprême et inaccessible. Ainsi sont nés les Dieux que nous connaissons aujourd'hui, à l'image de l'homme, et le pouvoir politique s'en est très vite emparé à des fins dominatrices et guerrières.

    Une fois Dieu séparé de l'homme, celui-ci est réduit à la misère, il ne peut qu'être à la merci du prétendu divin, dans la soumission. Il n'est donc plus rien sans ce sauveur, sans ce Dieu tout puissant capable à lui seul de lui offrir l'éternité sous réserve de bonne conduite et d'une soumission totale à ses représentants terrestres autoproclamés. Alors les portes du pénitencier se ferment à double tour.

    Prison et religion : deux synonymes
    En étant enfermé 15 jours en psychiatie, je me suis rendu compte à quel point le milieu carcéral pouvait être pour certains très rassurant, voir sécurisant et à quel point la perspective de libération s'accompagnait souvent de beaucoup d'anxiété. Il n'est pas facile de quitter une structure qui vous prend totalement en charge pour repartir vers l'inconnu, vers le monde libre. La liberté implique d'assumer ses propres responsabilités. Le concept religieux de Dieu ne fait qu'emprisonner de manière très similaire à une prison, avec tous les avantages que cela comporte.

    L'être humain n'est pas une victime de ce jeu de pouvoir, il en tire également profit, puisque c'est pour lui l'occasion rêvée de remettre toutes ses responsabilités à l'extérieur. Dans un sens il est très facile de se confier totalement à Dieu. Plus de soucis ou de questionnement, juste un protocole à respecter, sans nécessité de grande conviction, avec la promesse écrite d'une issue confortable en cas de respect de l'autorité carcéro-religieuse.

    A la conquête de l'espace
    Pour la petite histoire, j'ai lu récemment que José Gabriel Funes, jésuite et astronome en chef du Vatican avait déclaré reconnaître la potentialité d'autres planètes habitées par des créatures extraterrestres, celles-ci étant bien évidemment l'oeuvre de Dieu : "De même qu'il existe une multiplicité de créatures sur terre, il pourrait y avoir d'autres êtres, également intelligents, créés par Dieu". Le fait de s'approprier ainsi d'hypothétiques formes de vies peuplant l'univers, afin d'en revendiquer la paternité divine, dénote clairement la tendance pathologique de la religion à vouloir imposer sa suprématie.

    Je trouve ce genre d'argument à la fois très drôle et révélateur. Il y a mille ans, cette même religion engageait des guerres de croisades pour étendre géographiquement son pouvoir sur la planète et aujourd'hui elle se réserve par avance l'éventualité d'une vie extraterrestre, lui infligeant sa doctrine. Finalement, rien n'a vraiment changé dans l'arrogance et le besoin de conquérir, si ce n'est la méthode utilisée.

    Se rassurer par tous les moyens
    Combien de personnes seraient aujourd'hui totalement déstabilisées si elles apprenaient que leur Dieu n'existe pas ? Comment supporter une vie de frustrations, de sacrifices s'il n'y a personne au rendez-vous ? La peur et le doute sont là, bien présents. Ils poussent ainsi de nombreux mouvements religieux aux pires crimes pour se rassurer, pour se conforter dans leurs croyances nourries d'extrémisme. Toute personne pensant ou ressentant différemment est dangereuse, puisqu'elle éveille le doute qui est à la base de toutes les croyances : "Et si je me trompais ?". Combien d'êtres humains ont tué ou donné leur vie en échange de la promesse d'accéder directement au royaume de Dieu ? Leur fanatisme n'a été qu'une vaine tentative destinée à masquer leurs doutes en une vie après la mort et à réduire à néant ceux qui auraient pu détenir une vérité pouvant remettre la leur en question.

    Lorsque vous êtes totalement convaincu de quelque chose, vous ne ressentez jamais le besoin de le défendre ou d'en convaincre qui que ce soit. Personne ne va pouvoir vous contrarier ou vous déstabiliser s'il vous affirme catégoriquement que votre coeur se situe dans votre pied droit. Vous allez sans doute sourire sans même ressentir le besoin d'en rajouter, puisque vous savez que celui-ci se loge dans votre cage thoracique. Personne n'ira jusqu'au crime pour défendre une réalité anatomique. Seuls le doute et la peur qui en découle peuvent mener l'être humain à imposer ainsi sa vision de Dieu, pour se rassurer lui-même. La croyance implique obligatoirement le doute. La personne de foi n'aura jamais recours à la force ou la violence car elle n'a rien à prouver, elle sait, tout simplement.

    Le culte de la peur
    Les religions ont toujours imposé leur(s) Dieu(x) dans la peur, créant la confusion entre foi et croyances. Comment mieux contrôler l'être humain que par la peur ? Les guerres ont été menées sous la peur. Ainsi les religions ont détruit la foi véritable et les valeurs profondes de l'être humain pour les substituer par leurs croyances toutes faites, commettant ainsi les pires dégâts sans doute jamais causés dans l'histoire de l'humanité. La foi à été assassinée, stérilisée et mise en conserves. Pour sûr, celles-ci ont aujourd'hui passé depuis longtemps la date de péremption, mais nombreux sont ceux qui les consomment encore sans se questionner, de peur d'avoir à reconsidérer cette triste pitance.

    Les religions sont comme les médicaments : beaucoup de personnes avalent quotidiennement depuis de nombreuses années bon nombre de médicaments et sont convaincues qu'il leur est impossible de s'en passer. Elles ne savent même plus pourquoi, mais c'est indispensable, c'est une question de vie ou de mort. En fait, ces médicaments les rassurent tout simplement : "Je confie ma santé à mes médicaments et je n'ai plus de question à me poser". C'est sans doute bien plus facile que de remettre en question son mode de vie. Ainsi fonctionnent les religions : "On avale tout depuis des millénaires et il n'y a pas de raison de changer aujourd'hui". La remise en question fait peur et nous confronte à nos responsabilités d'être humain.

    Pourquoi toujours à l'extérieur ?
    Dieu représente pour moi cette intelligence suprême habitant toute forme de vie dans l'univers. Dieu n'est donc pas extérieur, il n'est pas dissocié de nous, mais bien à l'intérieur de chaque particule composant l'univers. Dieu est en chacun de nous, ainsi que dans tout ce que les religions nous ont enseigné à refouler. En matière de vérité ou de morale, avez-vous déjà remarqué que lorsque l'être humain recherche quelque chose, il ne lui vient que rarement à l'idée de le chercher à l'intérieur ? Cela démontre à quel point nous sommes conditionnés et déresponsabilisés par le concept de Dieu. Les religions nous ont amputé de notre divinité intérieure vivante pour imposer une doctrine sans vie.

    Il n'existe aucune scission entre l'humain et le divin. Tous deux sont intimement liés pour ne faire qu'un, un seul et même orchestre. Et sa musique est la seule religion que je puisse considérer comme authentique. Elle n'a pas de dogme, n'implique aucune croyance et n'oblige à vénérer ou adorer aucune mascotte. C'est une musique silencieuse, harmonieuse, qui nous emplit de paix et de gratitude, nous reconnectant de l'intérieur à notre essence divine.

    Se reconnecter au divin par la voie du coeur
    Le divin universel ( pour lui donner un nom ) est donc accessible à tous sans exception, sans restriction puisque chaque particule de l'univers est animée par la vie. Pour se reconnecter au divin, il faut déjà commencer par se reconnaître, par se respecter, par apprendre à s'aimer soi-même. Comment pourrions-nous négliger cette part de divin en nous ? Le premier pas, et pas le moindre, consiste comme je le préconise souvent à faire table rase de toutes nos croyances, et c'est là le travail le plus considérable. Faire le vide est la première étape incontournable. Seul le vide complet peut laisser émerger votre foi véritable et profonde. Lorsque votre sac est trop encombré pour y trouver ce que vous cherchez, vous commencez par le vider complètement.

    La mauvaise nouvelle, c'est qu'aucun mode d'emploi ne sera en mesure de vous connecter au divin, pour la simple et bonne raison qu'il n'existe pas un chemin, mais autant de chemins qu'il existe d'êtres humains sur terre. Leur seule caractéristique commune est qu'ils passent tous par le coeur. Mais les religions nous ont-elles seulement appris à écouter notre coeur ?

    Un chemin vers soi
    Comprenez bien que je ne vous incite pas à adhérer à quoi que ce soit de nouveau ou à remplacer vos anciennes croyances par des nouvelles, mais seulement à faire le grand vide en vous. Qui pourrait donc vous le reprocher ? Ce que je prône est totalement à l'opposé de ce que l'on pourrait qualifier de démarche sectaire, puisque qu'elle consiste à vous alléger de toute croyance pour accueillir simplement votre essence divine sans que personne ne vous en dicte la forme.

    Nul besoin donc de rejeter votre religion, mais seulement de vous libérer de ses conditionnements, pour laisser place à ce qui vous habite. Ce premier pas franchi est le plus long du parcours. Il reste ensuite à nourrir ce grand vide, vous réappropriant ainsi cet amour confisqué depuis tant de générations. Aimez vos imperfections plutôt que de les rejeter. Seul l'amour authentique guérit. Vous êtes infiniment plus qu'un pauvre pêcheur ou un soldat de Dieu. Vous n'avez rien à défendre. En toute humilité, vous le savez déjà, mais n'osez le reconnaître : vous êtes la manifestation de Dieu et rien n'est plus sacré que vous ! En prenant soin de vous, vous prenez soin de l'univers.

    Le seul fait de lire mes propos soulève sans doute des peurs en vous et c'est bien compréhensible, car nous en sommes gavés depuis des générations. Mais vous pouvez choisir de déposer le fardeau écrasant de vos ancêtres pour repartir d'un pas léger. Et sans doute alors, le nom de Dieu n'évoquera pour vous plus rien de semblable, si encore vous ressentez le besoin de le nommer.

    Rien à faire
    Pour rencontrer le divin, il n'y a rien à faire. Vous ne rencontrerez pas Dieu en remplissant votre tête de connaissances. Comment Dieu pourrait-il venir à vous de l'extérieur ? Vous êtes amnésique et vous vous recherchez à l'extérieur de vous-même. Vous n'avez donc rien à faire, si ce n'est le grand ménage, et de ce grand vide émergera en vous l'immensité de l'univers. Tout est en fait trop simple pour un mental torturé. Heureux les simples d'esprit. Ne faites rien, soyez tout simplement !

  • J'ai visité votre blog et il est merveilleux =)
    que Dieu vous bénisse en son Fils Jésus . Amen

  • Dieu d'Amour!
    Seigneur, je ne suis rien
    De la poussière je viens
    Par ton Amour sans fin
    Tu m’as donné la vie Divin

    Tu me cherchais si bien
    Tu me tendais la main
    Le fardeau si fort sur mes reins
    Je poussais la porte enfin.

    Jésus, je revois ta croix
    Tes souffrances sur le bois
    Immenses douleurs, Toi
    Tu as donné ta vie pour moi
    Aujourd’hui grâce à Toi je vois

    Le chemin ouvert au Père
    Ta présence nous libère
    De tout feu ta lumière
    Chemin faisant ta bannière

    Reconnaissant de ton Amour
    De ta douceur et ton parfum, toujours
    Ta grâce présente chaque jour
    Au milieu de nous sans détour

    Si notre âme est à blâmer
    De part ton c½ur donné
    La délivrance du juste a sonné
    Par Jésus sacrifié

    Vois, regardes ta foi
    Vois le sacrifice au bois
    Jésus notre Roi
    Par toi la loi
    La lumière du Père vers toi

    Justice, mes frères saints
    Qu’il n’y ait plus de lien
    Que nous soyons conduit chrétiens
    Vers celui qui nous veut du bien

    Continuons le combat
    Il n’est pas rare ici bas
    De ne pas faire un faut pas
    Marchons dans la Loi

    Seigneur, même les yeux fermés
    Partout où je vais, je te reconnais

    Tu es mon fidèle compagnon
    Avec toi j’ai toujours le pardon
    Je vide mon c½ur avec passion
    Je me repends de mes déraisons

    De mes péchés de chair
    Du temps du jardin d’hier
    Lorsque la tentation fut claire
    Devant ta face lumière

    Si le chemin est long
    Qu’importe je ferais front
    Je bannirais les tentations
    Pour avoir ta compassion
    Je te louerais avec toute mon affection

    Seigneur, de mon c½ur sincère
    Je veux recevoir de toi lumière
    Purifié par ton amour de Père
    Par ton Fils unique livré en chair
    Celui qui s’est fait Homme sincère
    Amour, bonté, sans tâche, libère

    Au-dessus des rois, vainqueur
    Car c’est toi, Père Eternel sauveur
    Ton Fils unique qui se meurt
    Est sorti du tombeau notre libérateur

    Il a vaincu la mort pour moi
    Je suis sauvé par toi, ô Roi
    Ta puissance maintenant fait foi
    De la douleur, la joie
    Eternel, je ne peux vivre sans toi

    Jésus je veux partager
    Avec mes frères et s½urs à chaque maisonnée
    Ton amour éternel donné
    Dans la louange et la grâce désirée

    Je veux être ton ambassadeur
    Qu’il n’y ait plus de crainte et douleur
    Que le feu de ton Amour demeure
    A jamais au plus profond dans les c½urs

    Seigneur, touches par ton Esprit
    Tous ceux qui se désespèrent et prient
    Lorsqu’ils viennent à toi meurtries
    Dans ta demeure ils ont le prix
    De ton attachement souverain, la vie

    Hier, je me lamentais, ténèbres
    Et tes cieux ouverts, merveille
    Illumine ma vie, Lumière.

    Père, je ne suis rien sans toi
    Je me repends et avec foi
    J’avance dans Ta voie
    Et me laisse porter par ta Loi

    N’écoutez pas ceux qui cheminent
    Car ils peuvent porter vermine
    Se détourner de Dieu les domine
    Et répandent le glaive, ténèbres

    Il n’est pas rare en chemin
    De rencontrer le malin
    Louer le Seigneur chacun
    Lumière divine vient

    Si mon esprit est ailleurs
    Que parfois il me vient des pleurs
    Mieux que toi par ta douceur
    Viendra me consoler Seigneur

    Sombre, orgueil
    Eloigne-toi du seuil
    N’attends pas comme un linceul
    Pour m’envelopper me donner le deuil

    Seigneur tu es lumière et joie
    Ma foi inébranlable en toi
    Eternel Jésus crucifié pour moi
    Reconnaissant du sang versé au bois
    Divinité souveraine au-dessus des rois

    Merci Jésus
    Merci Père
    Tu es Lumière
    Vivant Eternel

    Lumière du Roi des rois
    Illumine en moi la foi

  • (116) (Rappelle-leur) le moment où Allah dira: "O Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: "Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?" Il dira: "Gloire et pureté à Toi! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. (117) Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir): "Adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur". Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. (118) Si Tu les châties, ils sont Tes serviteurs. Et si Tu leur pardonnes, c'est Toi le Puissant, le Sage". (119) Allah dira: "Voilà le jour où leur véracité va profiter aux véridiques: ils auront des Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux pour y demeurer éternellement." Allah les a agréés et eux L'ont agréé. Voilà l'énorme succès.

  • salut de passage sur ton blog , sois bénis

  • Que le Messie Jésus fils de Marie, paix soit sur lui rien d'autre qu'un homme comme nous .

  • vous, serviteurs du christ on a une question a vous posez, répondez si vous le pouvez.
    Si dieu est mort par la main d'un peuple ,est-ce vraiment un dieu? Et ne vous parez-il pas bizarre qu'une tombe puisse contenir un dieu et encore plus bizarre que ca un ventre qui le contient, loger dans neuf mois d'obscurité et alimenter par les menstruations de son hote puis brisant sa vulve (rapport a l'accouchement). Nouveau-né faible ouvrant la bouche pour accueillir sa mamel, et mangeant, buvant puis pleurant a chaque besoin. est-ce ca votre dieu? GLOIRE A ALLAH TOUT PUISSANT pour tout ce que on lui associe, et Dieu jugera tout ceux qui ont osé inventer de tel propos (jesus= dieu).

  • Anonyme

    JADORRR!!!!

  • sois bénie petite soeur !!!!! tenons ferme dans le Seigneur .

  • Anonyme

    Que Dieu te bénisse, qu'Il soit ta forteresse et qu'Il guide tes pas.... excellent ton blog!
    Je t'encourage à continuer!

  • Anonyme

    Salut, je t'encourage pour ton blog et j'espere qu'a travers lui Dieu puisse touché des coeurs.

  • salam c vous volé qen parle de jesus sa me feré plisir a+
    salam alikom